Comment faire un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences est une manière efficace d’envisager son changement professionnel dans une vraie perspective. Votre profil et vos compétences sont censés être mieux connus : ils sont susceptibles d’être le moyen d’obtenir un poste plus intéressant ou mieux rémunéré. Voici comment réaliser un bilan de compétences.

Un bilan de compétences, c’est quoi ?

En termes simple, un bilan de compétences est une démarche ayant pour objectif d’effectuer un inventaire, évaluation de ses capacités personnelles et professionnelles. Le plus souvent, c’est la nécessité de changer de travail ou le besoin de se former qui justifie cette décision. Cependant, elle est également susceptible de naître d’un désir naturel de progresser, de se sentir bien au travail, d’avoir de plus en plus de reconnaissances et de responsabilités. Elle s’inscrit donc dans un plan individuel, une recherche de conditions de travail optimales comme d’un nouveau facteur de motivation.

Par ailleurs, faire la présentation sur ses compétences est un droit légal, mais accordés sous différentes conditions. Il est réglementé par le code de travail. Une évaluation de compétences peut alors se réaliser à la demande ou avec la coopération de l’individu concerné. Quand il est à l’initiative de l’employeur, il n’est pas autorisé à avoir lieu que si le travailleur accepte. De plus, vous pouvez commencer cette démarche sans en aviser votre patron.

Si vous voulez maîtriser parfaitement les particularités du bilan de compétences, pour quoi ne pas penser à l’organisme de formation professionnelle continue Linkup Coaching.

Comment réaliser un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences est censé être nécessairement constitué de trois phases : la phase préalable, la phase d’investigation et la phase de conclusion. De plus, dans la phase d’investigation, on s’attend à ce que les techniques présentée soient validées.

La phase préalable de ce bilan vise à adapter le processus aux besoins et à la situation du bénéficiaire. Effectivement, l’évaluation ne sera pas réalisée de la même façon suivant que ce dernier a l’intention de créer une société, changer de profession ou développer ses compétences.

La phase d’investigation, quant à elle, a pour but de garantir la pertinence du programme de développement de carrière du bénéficiaire. En outre, suivant la circonstance, le conseiller va guider ce dernier dans l’élaboration de son projet et ou l’accompagner dans la construction des alternatives.

Et enfin, durant la dernière phase ou la phase de conclusion, l’attributaire se voit fournir les résultats de sa demande. C’est par un entretien personnel que le conseiller l’avise sur que réaliser après son bilan de compétences. Ils recensent ensemble les manières qui sont susceptibles d’encourager la réussite de l’objectif de carrière et probablement les droits au cours dont l’allocataire dispose.

Un bilan de compétences : pourquoi le faire ?

Réaliser un bilan de compétence permet au travailleur de déterminer son projet de formation ou son projet professionnel. Pour faire simple, ce bilan lui permet de faire le point sur ses qualités professionnelles et personnelles, ainsi que sur ses motivations et aptitudes. Ce bilan lui permet aussi de définir son objectif de carrière et la nécessité de la formation qui en découle.

L’Immersive Learning quest-ce que c’est ?
Formation en interne ou en externe : quelles sont les différences ?